Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20.08.2006

horror aurore

medium_Mont_Megantic_aurore_20020711_17.jpg



Horror, ton requiem sonne la fuite des impostures. La mort qu'elle te donne est le pardon le plus sûr.

Elle ? Aurore, son feu s’élève au-dessus des marais. Qu'on s'abreuve de sa sève, qu'on s'arrache au passé !

Rien n'est plus vain qu'un mi-chemin doublement meurtrier. Les morts-vivants finiront – ou bien nous les aideront – par s'entredévorer.

23:35 Publié dans littérature, philosophie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.