Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06.09.2006

La découverte du quotidien

Tandis que mon roman en cours a atteint les 100 pages et surtout le point de sa résolution (à déployer), je lis le bon livre de Bruce Bégout, 'La découverte du quotidien'. Enfin un ouvrage philosophique qui tente d'explorer ce que j'essaie de résoudre dans mes écrits (après d'autres), synthétiser pensée et fiction dans une observation des liens entre l'extraordinaire et l'infraordinaire.

"... Le quotidien n'est pas tant sauvage et préconceptuel que conceptuellement sauvage ; c'est-à-dire qu'il ne se soustrait pas entièrement au logos, mais uniquement à ce logos théorique du discours philosophique et scientifique qui tente de lui procurer une rationalité logico-formelle qu'il ne possède pas sous cette forme pure."

Et :

"Dans la mesure où la production du quotidien s'efface comme par magie dans son oeuvre, on peut la qualifier de virtuose."

Face au quotidien, en sous-titres, nous invoquons les grands modèles du passé, comme au siècle passé encore certains préparaient une soupe en se soumettant à l'Imitation de Jésus. Le seul problème des grands modèles, c'est qu'ils appartiennent précisément au passé, tandis que le quotidien appelle sans cesse son contraire apparemment impossible : le radicalement nouveau.

Une fois de plus, il s'agit de persévérer dans un rythme vital. L'improvisation, dans le Jazz, maintient une constante du thème : le rythme et les harmonies...

13:05 Publié dans littérature, philosophie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.