Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08.10.2006

Propagation des ondes

 


Arsenal du Midi n’avait pas parlé depuis longtemps. Ce matin-là, pourtant, il prononça ces mots à mi-voix, comme s’il ne désirait pas être entendu, comme s’il évaluait seulement la résonance dans l’air de ses paroles, à la manière d’un jongleur qui n’a pas sorti ses balles pendant un temps significatif :

Il dit :

« L’éthique personnelle s’édifie et se détruit chaque jour, dans une dialectique entre le sujet et la société. Ils se disputent le Temps, balle qui finalement leur tombera des mains à terre. »

Il dit :

« La vérité est peut-être impossible, car elle a supposé trop de sacrifices et de bavardages à justifier pour ne pas sombrer dans le ridicule. Mais l'élégance d'un peut-être nous maintient en marche, en marge des affirmateurs. »

Il dit :

« Ce qui peut se produire, et c’est là un événement, c’est la libération d’un point de vue, l’émergence d’une vision du monde qui disjoncte la vision de l’époque et en dissout la totalité. Ce basculement d'axe du monde, toujours fragile, peut-être provisoire, ne s'incarne pas dans un sujet unique nominal, Maximilien, Friedrich, Marie, mais dans un groupe qui s'allie amoureusement au-delà des générations. »

Il dit :

« La philosophie est antifigurative : elle s’avance, avec prudence, dans le terrain de ce que l’image refuse avec un enthousiasme forcé. »

Il dit :

« L’individu est, à vide (c’est-à-dire lorsque qu’il ne pense pas la Pensée), un vecteur de l’Image. Mais l’Image elle-même possède son maître : la réaction sensitive, qui cache peut-être toujours un désir d’éternelle régression. »

Après ces mots, l'un de ses disciples, qui souhaitait repartir avec une formule simple, demanda à Arsenal s'il fallait retenir par-dessus tout une idée dans ce qu'il venait d'énoncer.

Arsenal le regarda et répondit :

« Peut-être. »

11:50 Publié dans littérature, philosophie | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.