Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01.12.2006

THE BEAT AHEAD

medium_comète.jpg



Certains, silencieux, mais je les imagine, passent par les textes qui s’exposent ici en les jugeant à l’aune de leur immobilisme, comme des manifestations d’une pensée, d’une esthétique, d’un ego, que sais-je. Bien entendu, c’est une erreur : ce site n’est rien d’autre qu’un laboratoire animique, qu’un scanner de gestation, qu’une articulation souvent balbutiante vers ce qui un jour peut-être sera une phrase et une pensée spécifiques.

D’autres me jugent peut-être prétentieux car souvent je prends ici un ton haut, impétueux. C'est peut-être moins le ton de la charge de cavalerie, de l’avancée au combat, de l'épopée, que de celui qui, insensé, cours après la vitesse de la lumière. Ce site est comme un rêve : pas tant la représentation de mes désirs que la trace négative d'un élan vital qui me dépasse. C’est aussi une somme d’exercices quotidiens de libération, des libations, une thérapie esthétique pour se débarrasser de quoi ? Peut-être de ce que Kierkegaard appelait le ressouvenir et l’espérance, et qui forme la dialectique de la mélancolie.

Ce site est une reprise en marche, une reprise vers quoi ? La coïncidence de la conscience avec cet élan vital toujours déjà en avant. On pourrait en sourire. Mais l’humour n’est bien souvent qu’une autre forme du ressouvenir, bref du ressentiment. On pourrait être tenté de rectifier le tir, texte par texte, avec la vulgarité de celui qui campe dans le Vrai – que chacun s’occupe de préférence de son propre fusil et de vérifier qu'il ne contient pas des balles à blanc...

Ce site est la traîne d’une comète. L’objectif est de remonter vers sa tête, là où l’embrasement est pur désir, pure anticipation, rythme joyeux, balancement érotique. Musique.

09:40 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.