Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30.08.2009

Entrer en Créalie

ecosse-magique-plus-belles-photos-ecosse_233660.jpg

 

J’ai cherché longtemps les portes de la Créalie, dont les frontières ne figurent encore sur aucune carte, puisqu’il s’agit d’abord d’un pays mental, d’un état d’esprit, d’une manière d’exister. Pourtant la Créalie est aussi un territoire vivant, habité, un espace avec sa tonalité propre.

Créer ce territoire, ce pays magique est ce qui me motive désormais – je n’y parviendrai pas seul. La Créalie, comme tout pays, n’existera que si nous sommes plusieurs à parler sa langue.

20:13 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | |  Imprimer

23.08.2009

Invocation à la sourcière

1763659.jpg
Gorges tuniques lumière jungle, ombres tuméfiées gorges d’ogres à chapeaux de crêpe peau tuméfiée impression empruntée empreinte feu à plusieurs plans d’avant en arrière décorer effacement tronc de clair en obscur gorge étrangler explorer le territoire des sorciers magiciens faiseurs de dimensions extracteurs de couches un hibou feu.

Autre monde, passage – n’est pas à voir jus de pomme arbuste fourmis microcosme feu. Ne plus s’isoler mais être au cœur de l’impossible où volent encore des mouches. Huit mots magiques. La porte entrouverte du regret terreur de l’ombre à qui ne veut pas mourir, asphyxie de celles à qui l’on a tu le refrain ombres, mirages propriété sec et le rideau du corps pierres de vision visions dédoublées corps cœur, les mots nous digèrent de cuir tissées les ombres des murs de montagne gorge tous attendent un écœurement qui ne vient que par rancœur des synonymes de feu étourdissement. Impossible à personne ne dire ne lire ne taire – dépeuplement d’abord, purification. Silence taire. Impuretés du commencement attendre.

Visages bouches crises feu dires ce qui n’est pas bouches de l’air de gomme automonde produit vomi restitué récit de la genèse impossible ce qui n’est pas dire jette ce qui n’est pas dire feu la tortue est arrivée de ce qui n’est pas ni bien ni mauvais par déficit de protocoles guerre goût le feu situation imprévue de passages de carbone extériorité produite de l’intérieur toujours ou quelques fois selon des règles de déséquilibre inconvenantes avec la science régulière.

Feu d’ici là corps répondant à tort des accidents minuscules si tu as peur dis-le mais ne promets rien qui ne soit pas dire le feu le sommeil du paradis impossible tenir bon hors du rien dire le cri qui n’est pas le dire écorcher l’arbre dormir rêver des formes imprenables parmi des nuages de paupières et de regards évités feu. Gorge dérisoire des ployés sic.

Plainte et correspondance premier chant déterré.

 

 

 

21:42 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer