Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20.12.2009

DÉ-MONSTRER

 

 

Le règne du silence n’était pas advenu. C’était au contraire partout le bruit, le vacarme, des injonctions qui nous sortaient de notre terre, de notre racine singulière pour projeter notre âme à la surface de l’illusion humaine. Face à la nécessité d’apparaître normal, les soit disant monstres étaient enfouis, timorés, et la beauté de leur souffle bâillonnée. Certains êtres pourtant avaient réussi à préserver leur rapport à l’étrange, et ils n’avaient pas été domestiqués. Chaque jour ils se débattaient avec les codes et la déroute, les masques de la civilisation, ou plutôt ce qu’il en restait. Le monde commun était pauvre mais tyrannique. Pour que d’autres mondes affleurent et se tissent, passent de la virtualité à la solidité, il faudrait beaucoup de courage.

 

 

_____

13:34 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer

Les commentaires sont fermés.